Bienvenue

Connectez-vous à l'aide du menu en haut à droite pour personnaliser cette zone.

Les Ailes du Désir le 15/04/2015, 19h30 en FA201

image a1f3e8bffabde89842719416b5641777469ca2ae.png

Publié par CINEMUTC

Salut !

Mercredi passé, c'est Bullhead, que vous aviez plébiscité au cours de la séance précédente, que nous vous avons projeté en tant que deuxième film du thème « Les Amours Impossibles ». Comme d'habitude, juste avant de commencer le visionnage, nous vous avons une nouvelle fois donné le choix parmi trois films pour la troisième et dernière séance sur ce thème.

Parmi Les Ailes du désir de Wim Wenders, Laurence Anyways de Xavier Dolan et Alabama Monroe de Felix Van Groeningen, c'est Les Ailes du désir qui s'est distingué, assez largement, auprès de vous et qui sera donc diffusé à la prochaine séance, le mercredi 15 avril à 19h30 et en FA201.

Ce sera l'occasion de venir vous décontracter entre les médians !;)

Les Ailes du désir – Wim Wenders (1987)

Wim Wenders est un réalisateur allemand qui s'est d'abord illustré dans les années 70 comme une figure important du Nouveau cinéma allemand, et qui travaille désormais en majeure partie aux Etats-Unis. Parmi ses grands films, on compte entre autres Paris, Texas et Pina (documentaire sur la danseuse Pina Bausch), et bien sûr Les Ailes du désir qui a été son plus grand succès commercial et pour lequel il a obtenu le Prix de la mise en scène à Cannes.

Synopsis :

Des anges s'intéressent au monde des mortels, ils entendent tout et voient tout, même les secrets. Chose inouïe, l'un d'entre eux tombe amoureux.


Edito :

Les Ailes du désir est un film qui vous envoûte par une ambiance : visuelle, d'abord, avec ces images de Berlin encore divisé par le Mur qui vont du noir et blanc de la vision des anges omniscients mais dénués de sensations à la couleur du monde des hommes, des passions et des sentiments de langueur ; sonore, ensuite, avec notamment les voix toutes différentes de ces personnages/acteurs aux origines variées, dont les timbres différenciés résonnent régulièrement en nous au gré de leurs monologues (en particulier dans le cas de Peter Falk, connu pour son rôle de l'inspecteur Columbo, qui rayonne dans ce film) ; olfactive, enfin, car d'une certaine façon, cette fable que nous dresse Wim Wenders a un réel parfum, un parfum d'Histoire et de vieux livres pleins d'histoires merveilleuses.

Les Ailes du désir est un voyage, un de ceux dont on revient à la fois heureux et avec regret, qui donne envie de repartir.


En espérant vous retrouver nombreux malgré le début des médians, nous vous souhaitons une bonne fin de week-end !
Rendez-vous mercredi à 19h30 en FA201 !